Le monde est vaste et nous sommes si petits…

 

Quand papa et maman nous ont dit que nous allions faire le tour du monde, ensemble, pendant longtemps, on n’a pas tous réagi de la même manière !

 

Au départ, Marie a dit « non »… Il a fallu du temps, des promesses et beaucoup de discussions pour qu’elle accepte finalement de quitter son village, son école et ses copines ! 

Avec Simon, nous on s’est dit que c’était une bonne occasion d’aller voir des animaux. Mais pas « les nôtres », pas les poules, les ânes et les cochons. Non, nous, ce que l’on veut, c’est de rencontrer des animaux GROS, SAUVAGES, COLORÉS et EN LIBERTÉ ! On a fait une liste et on a regardé sur une grande carte où on pourrait les croiser : des baleines, des requins, des dauphins, des manchots, des singes, des crocodiles, des girafes, des lions, des éléphants, des zèbres, des kangourous, des koalas, des lamas, des poissons multicolores, des raies, des tortues, des orques, des hippopotames, des rhinocéros, des chameaux, des dromadaires ! On est très impatients !

Partir en voyage c’est aussi une bonne occasion de s’amuser. Simon voudrait bien jouer au football en Argentine – et un peu partout, en fait ! -. Et moi je voudrais surfer en Australie, pêcher au large des côtes de Colombie, relever tout un tas de défis comme dans Tahiti Quest (émission que l’on aime bien regarder sur Gulli), nager avec les dauphins… Et nous emportons dans nos valises nos jeux préférés que nous comptons bien faire découvrir à de nouveaux copains !

Et puis je me suis dit que je n’irai plus à l’école. Chouette ! Oh, je suis bonne élève, j’adore mes maîtresses et je retrouve avec plaisir mes copines, mais je n’ai plus envie d’apprendre puisque je sais déjà lire, écrire et compter. Maman m’a dit toutefois que cela n’allait pas du tout se passer comme ça… et ça c’est moins drôle !

— Témoignage de Jeanne.