On part !

Les plus vieux de la tribu rêvaient de nouvelles aventures, de déplacer leur ligne d’horizon, de prendre le temps, de se laisser porter par des saveurs, des odeurs, des couleurs, des musiques exotiques. Mais il y a la belle maison patiemment rénovée et aménagée, deux emplois stables, relativement rémunérateurs et stimulants, la proximité des amis et de la famille…

Jeanne et Simon, eux, se voyaient bien parcourir de grands espaces à la découverte de grands animaux ! Mais que la liste est longue, que le monde est vaste et qu’ils sont si petits !

Quant à l’ainée de la fratrie, elle ne souhaitait qu’une chose : r.e.s.t.e.r, pour ne pas s’éloigner de ses copines, pour ne pas quitter son école, pour pouvoir s’isoler dans sa chambre !

Ajoutez à cela « deux-trois » contraintes logistique, la prise en compte des conditions météorologiques/géopolitiques/économiques/sanitaires des pays traversés, la perspective d’un budget conséquent, quelques incertitudes et beaucoup de « mais vous êtes complètement fous ! », « comment allez-vous faire pour l’école ? », « vous avez pensé à la santé des enfants ? », « alors comme ça vous nous abandonnez ? » et tous les ingrédients sont réunis pour décider… de ne rien faire !

Et pourtant, même si les planètes ne sont pas alignées, si les tracasseries nous accompagnent dans notre préparation, si les obstacles se dressent, c’est décidé, nous mettons les voiles. Nous embarquons notre petit monde pour leur montrer le grand, nous quittons notre zone de confort matérielle pour partir à la découverte d’Ailleurs et à la quête de l’Autre, nous troquons notre vie de citadins contre un voyage au long cours, nous dépassons nos peurs afin de vivre pleinement l’émerveillement en famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.